top of page
  • Marine de DivineIdylle

La Ronronthérapie, il n'y a rien de mieux !

Dernière mise à jour : 12 janv. 2023

On peut définir la ronronthérapie comme "Profiter du ronronnement des chats, particulièrement ses basses fréquences, à des fins thérapeutiques". Oui, oui c'est du sérieux ! Certains scientifiques se sont même lancés dans des études afin de valider les bénéfiques de ronronnement sur la santé humaine.


Photo Bengal DivineIdylle
Photo ARIOKO - Chatterie DivineIdylle Bengal

Comment pratique-t-on la ronronthérapie ?

Le ronronnement émet non seulement ce fameux bruit de "ronron", mais aussi des ondes de basses fréquences situées entre 20 et 50 hertz. Ces basses fréquences ont des vertus thérapeutiques sur l'Homme : baisse du stress et anxiété, baisse de la tension artérielle, sécrétion de sérotonine (hormone du bonheur)... Un cocktail parfait pour l'apaisement et le bien-être.

Le pionnier de la ronronthérapie est un vétérinaire français : Jean-Yves Gauchet. Cela fait plus de 20 ans qu'il étudie la ronronthérapie, et l'on peut lire plusieurs études sur le sujet : les personnes étant soumises au "ronron" des chats, ont majoritairement ressenti de l'apaisement, de la sérénité, et une phase d'endormissement plus rapide ! Fascinant non ?! On lui accorderait aussi des vertus de cicatrisations accélérées pour les tissus, muscle et os.


Comment faire si mon chat ne ronronne pas ?

Certains chats ne ronronnent pas fréquemment, voir jamais... La ronronthérapie sera donc sûrement moins efficace. À savoir que l'écoute de son de ronronnement serait aussi efficace. Il existe aussi des bars à chat (oui oui, cela existe bien !) : concept provenant du Japon, les gens peuvent bénéficier de la présence de chats, tout en prenant un verre, thé, café ou tout simplement en profitant d'un bon bouquin.

Autre point positif : sachez que la simple présence d'un chat dans un foyer à des vertus bienfaisantes pour tous les membres de la famille.

  • Développe la confiance en soi : quoi de mieux que de retrouver votre chat après une bonne journée de travail, et de voir dans ces petits yeux (de chat potté), le bonheur d'obtenir quelques caresses de retrouvaille !

  • Développe l'autonomie et la stimulation : Le fait de devoir s'occuper d'un chat permet aux enfants (et aux adultes...) d'apprendre à prendre soin de quelqu'un d'autre

  • Permet de tisser le lien social : le chat est un animal de choix pour les personnes âgées, ou personnes en situation de handicaps. Il est de plus en plus sollicité dans les établissements spécialisés, et même les écoles. Le chat permet de recréer du lien social. Bien que souvent indépendant, sa présence est souvent décrite comme apaisante. N'oubliez pas que "le chat est un éternel bébé qui aime se faire cajoler et ne demande qu'à jouer. Dans certains cas, il comble un manque affectif pour ceux qui n'ont pas d'enfant", déclare Jean-Yves Gauchet.



Un chat guérisseur, ok ! Mais est-ce que cette pratique participe à son bien-être aussi ?


Les chats ne ronronnent pas spécialement pour vous, mais surtout pour eux ! Le ronronnement est un marqueur de bien-être pour nos boules de poils, et leur permet de s'apaiser, d'accélérer leurs propres guérisons. À savoir, que les chats en situation de stress, peuvent aussi ronronner.



Après tout cela, si vous n'êtes pas convaincu que le chat est un vrai guérisseur...




Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page